• célébrités du Tarn et Garonne

    Cette rubrique se complète au hasard des découvertes, des rencontres et des généalogies familiales de chacun d'entre nous.

     

     

    ALBRESPY André  né en 1823 à Montauban     Martine

     

    ALIBERT Ismin ou Ismen né à Montauban en 1843 Martine

     

    ALIBERT Jean Pierre né en 1820 à Montauban Martine

     

    ANDRIEU Angély né en 1882 à Varen Martine

     

    AZANA Manuel décédé à Montauban le 3 novembre 1940  Martine

     

    ARTIS Martial né à Sistels en 1896 à paraître prochainement

     

    BAILLIO Jean né à Vaissac en 1761

     

    de BELFORT Ratier  (XIVe siècle)

     

    BERGERE Hubert né en 1893 à Montauban Clovis et Martine

     

    BONNAFOUS Irénée

     

    BOUDET, la famille

     

    BOUIS Achille décédé à Montauban en 1914  Martine

     

     BOUISSET Firmin Maurice Etienne né à Moissac en 1859 

     

     BOURDELLE Emile Antoine né à Montauban 1861   

     

     CADENE Lucien  né en 1887 Montauban Clovis 

     

     CALVET du Pierre né Caussade 1735  à paraître prochainement

     

     CAMBON Armand à paraître prochainement

     

    CANTECOR Pétronille (Perette GLEYE) née à Caussade en 1770  Martine

     

     CASTAN Félix  à paraître prochainement

     

     CAYROU Frédéric 

     

    CHAMIER Daniel décédé en 1621 à Montauban

     

     CLADEL Léon Alpinien né à Montauban en 1835   Martine

     

    COUDERC Antoine décédé à Montauban 1870   Martine

     

    COUGOUREUX Jean Baptiste de Reyniès Martine

     

     DELTHIL Camille né à Moissac en 1834  

     

     DENOYER François  né à Montauban en 1894  Clovis

     

     DOMERGUE-LAGARDE Edouard

     

     DOUMERC Jean et DOUMERC Blaise  Sophie

     

     DUC-LACHAPELLE Anne Jean Pascal Chrysostome né Montauban en 1765

     

     FERMAT Pierre né vers 1607 à Beaumont de Lomagne 

     

     FOURRIER Jules a vécu sa retraite à Cazals 

     

    FRIEDEL Charles décédé à Montauban en 1899

     

     GOULARD Thomas né à St Nicolas-de la Grave en 1697 à paraître prochainement

     

     GOUZE dite GOUGES de Olympe née Montauban 1748  à paraître prochainement

     

     GRAS Basile  né le 2 janvier 1836 à Saint Amans de Pellagal

     

    HERMENT Georges   né le 6 mai 1912 à Montauban  Martine

     

     HERVY Osmin né à Montauban en 1815  

     

    IZOULET Jean Bernard Joachim né à Miramont de Quercy en 1854 Martine

     

     JEANBON André né à Montauban en 1749

     

     LACAZE Jean né à Finhan en 1926  à paraître prochainement

     

     LATROBE la famille

     

     LEENHARDT Maurice né à Montauban en 1878  à paraître prochainement

     

     LENOIR Marcel né en 1872 à Montauban Clovis

     

    MAIZAN Eugène né à Montauban 1816 Martine

     

    MALRIEU Jean né à Montauban en 1915  Martine

     

    MALRIEU Jean Victor né à Bourret en 1872   Martine

     

     MARRE Henri  né en 1858 Montauban Clovis

     

    MARTIN Henri le toulousain  Clovis

     

    MIALARET Athenaïs née en 1826 à Montauban  Sophie

     

    MIALARET Yves Louis né en 1774 à Lauzerte Sophie

     

    NAZON François Henry décédé à Montauban 12 mai 1902  Martine

     

    OURY Jules Marius dit Louis né à Montauban en 1862   Martine

     

    PANASSIE Hugues  décédé à Montauban en 1974   Martine

     

    PERBOSC Antoine Crépin dit Antonin né Labarthe 1861

     

    POULT Adolphe Montauban 1895-1930

     

    POUVILLON Paul Antoine Emile né à Montauban 1840   Sophie

     

    PINDER Arthur James décédé à Montauban en 1924   Martine

     

    PREVOST Isaac Bénédict décédé à Montauban en 1818  Martine

     

    RAYNAL François-Edouard   né en juillet 1830 à Moissac   Martine

     

    RIGAIL de LASTOURS Antoine Paul Léonce né en 1820 à Montauban

     

    RIGAIL de LASTOURS François né à Montauban en 1855 Martine

     

    SEMEZIES Marcel  né à Montauban en 1858  Martine

     

    SOULIE Léon   né en 1804 à Pompignan  Martine

     

    TABARLY Eric avec les recherches et  trouvailles de Claudie

     

    TAILLEFER Barthélémy abbé né en 1856 à Verdun/Garonne  Martine

     

    VALETTE-FALGOUS Siméon né à Montauban en  1719  

     

    VESPERINI André né à Montauban en 1910

     

    de VEZINS Renaud  né en 1882  à Vezins (12)  Martine

     

    VIALETES de MORTARIEU Pierre Joseph né en juin 1768 à Montauban

     

    de VIGNOLLES Etienne  dit La Hire décédé à Montauban en janvier 1443

     

    WALLON Paul Edouard né à Montauban en 1822  Martine

     

    Les Justes du Tarn et Garonne

    célébrités mystère (jeu)

     

  • J'avais découvert Jean BAILLIO lors de l'écriture de l'article sur le 10 mai 1790 à Montauban.

     

     

     

     

        

     Je l'ai également retrouvé dans cet ouvrage :

     

     

      

    Christian Stierlé dans "800 auteurs, dix siècles d'écriture dans le Tarn et Garonne"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et dans cet autre ouvrage :

     

     

        

    Quelques recherches dans les registres paroissiaux et d'Etat Civil permettent d'apporter quelques compléments:

    Du couple, Louis BAILLO épouse Jeanne Antoinette TOULON le 11 septembre 1754 (communication Nicole)

    naitront de ce couple :

    -Jean-Louis BAILLIO, le 15 juin 1755 à Amsterdam (communiqué par Nicole).

    -Jean BAILLIO, le 30 mars 1761, baptisé à Vaissac


    AD 82 en ligne VAISSAC vue 46/59

    -Gabriel, le 25 juin 1762, baptisé à Vaissac

    -Jean-Charles, le 30 septembre 1765, baptisé à Montauban St Jacques

    son grand frère Jean-Louis signe l'acte de baptème   

    -Marie-Louise décédée le 18 février 1823 à 55 ans à Montauban.

    et peut-être d'autres enfants à trouver...

     

    Louis BAILLIO père est né et baptisé à Nègrepelisse le 16 octobre 1728

    parrain: Louis Lafon marchand
    marraine: Jeanne Chalié tenu pour elle par Antoinette Valette

    Il est fils de Jean, marchand et de Catherine LAFON qui ont aussi:

    - Gabriel né et baptisé à Nègrepelisse le 24 novembre 1727, décédé quelques jours après.

    parrain: Gabriel Baillio marchand aieul du baptisé
    marraine: Antoinette Valette aieule du baptisé

    -Jean né et baptisé à Nègrepelisse le 6 mars 1732

    parrain: Jacques Bailhio marchand de Meauzac
    marraine: Catherine Valette épouse du sieur Gandil bourgeois de Vaissac

     

    Les éléments collectés permettent de compléter une partie de l'ascendance de Jean BAILLIO

    Nous n'avons pas encore suffisamment de registres notariés dépouillés pour compléter cette ascendance.

    Je n'ai pas trouvé le mariage de Gabriel BAILLIO et Marthe SARRAZIN

    -une de leur fille, Anne, a été baptisée au consistoire de Montauban en 1685

    AD82 en ligne Consistoire

    -Jean est baptisé en 1700 à Nègrepelisse

    parrain: Isaac Bourdes marchand de Bioule
    marraine: Jeanne Bailhe femme de Pierre Gautier laboureur
    présenté par Pierre Baillio escolier et Anne Bailhe enfants du dit Gabriel

    -d'où Pierre* dont je n'ai pas trouvé la naissance

    -Gabriel est baptisé en 1710 à Nègrepelisse

    parrain: Jacques Baillio marchand de Meauzac
    marraine: Jeanne Baillio

    -Jeanne (Fabienne a un CM à Bruniquel)

    -Jacques (CM à Montauban aussi détenu par Fabienne)

     

    * Pierre est peut-être l'époux de Jeanne FAVENC en 1720 à Nègrepelisse dont nous connaissons une partie de la descendance.

    à son propos j'ai trouvé sur généanet une généalogie très particulière qui comporte certainement de nombreuses erreurs  https://gw.geneanet.org/thiggins49?lang=fr&iz=915&p=jean+abraham&n=bailliot et qui ne correspond à aucun des relevés que nous avons pu faire.

     

    Jean BAILLIO, le sans culotte, imprimeur aurait pu avoir de la famille en Louisiane, ce qui expliquerait une traversée de l'Atlantique dans son périple. https://alexandriapinevillela.com/places/kent-plantation-house/

    J'allais oublier d'ajouter que Jean BAILLIO s'est marié à Beaumont de Lomagne, le 7 ventose an III ( 25 février 1795) avec la demoiselle Catherine MOISSET, âgée de 19 ans, fille d'Etienne (échevin à Beaumont de Lomagne) et de Jeanne Marie MONBRUN. Son grand-père Monbrun était officier de cavalerie.

    A lire aussi  https://data.bnf.fr/fr/12230262/jean_baillio/

    https://www.persee.fr/doc/carav_0008-0152_1979_num_32_1_2182  p 178 et 181

    qui pourrait nous conduire jusqu'à Simon Bolivar...

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  •  Deux signatures trouvées dans un registre de Mathurin Feutrié, notaire de Montauban en 1614 (5E812):

     

       

     Il s'agit de Louise et Madelene CHAMIER

    Ces deux jeunes filles signent leur contrat de mariage, l'une le 19 mars 1614 avec Jean Bondet (peut-être Boudet), écuyer, marchand de Lectoure, et l'autre le 19 juillet 1614 avec Jean Garcin, pasteur de Montcuq.

        

     

    Dans le même registre de Mathurin Feutrié, j'ai trouvé:

    J'avais essayé un début de transcription, un peu mitée, que Jean Charles a intégralement refaite.

     

     
    FEUTRIÉ (Mathurin), notaire de Montauban, minutes 1613-1615, f° 224 (v°) & s., 
    Archives départementales de Tarn-et-Garonne, cote 5 E 812, PH/MCAS/20201107. Achapt de maison pour m(onsieu)r chamier ministre faict de anthoine pefolque boucher L( )an mil six cens quatorze et le quatriesme jour du mois de avril apres midy a montauban dans la maison cy dessoubz vendue regnant louys etc par devant moy not(air)e et p(rese)ns les tesmoings bas nommes estably en sa [per]sonne anthoine peforque boucher dud(it) montauban lequel de son gre et franche volonte a vendu et a jamais disempare a m(onsieu)r m(aîtr)e daniel chamier docteur en theologie proffesseur en l( )academye dud(it) montauban et ministre du sainct evangille en l( )eglise refformee de( )lad(ite) ville illec presant estipulant et acceptant etc une maison concistant en deux corps l( )ung joignant l( )autre ou est compris la mai(s)on [par] led(it) venditeur acquise de feu pierre marcorelle libraire assise lad(ite) maison dans led(it) montauban gaiche de tarn et tescou confron(tant) du devant avec la rue apellee des bains du dernier avec la murailhe de la ville et d( )ung /couste/ avec mai(s)on de tobie tournie masson mais)on de( )s(ieu)r ............................................................................. iic xxv / jean assier bourgeois maison de jean becaiz et de jean manha cordonier d au(tr)e couste avec maison des hoirs de feu jean garisson merchant et mai(s)on des hoirs de feu m(aîtr)e jean lafon not(air)e royal quand vivoict et au(tr)es confron(tation)s plus vrayes si poinct en y a entrees ysseus servitudes et ]/droitz/ avec et a[par]tenances[ avec les caves que sont ]au devant[ soubz la rue et les couvertes au devant lad(ite) mai(s)on / sy avec ses au(tr)es a[par]tenan(ces anciennes et acoustumees ^° soubz l( )oublie deue au roy n(ot)re sire ou a messieurs les aquereurs de son domayne et monsieur l evesque de la p(rese)nt ville toutesfois franque et quite d( )au(tr)es rente charges et ypotheques et des arrai(ra)ges de( )la taille royal jusques au jour p(rese)nt po(ur) lad(ite) mai(s)on avoir tenir e(t )jouir etc et la presant vente led(it) pefolque a faicte pour et moyenant la som(m)e de deux mil deux cens livres t(ournoi)z en deduction de laquelle led(it) s(ieu)r chamier a( )paie comtant et reallement aud(it) pefolque vendeur la somme de deux cens livres ^°° ]et[ y comprenant les cabinetz et au(tr)es bois fixes e(t )fiches q(ue) sont en icelle mai(s)on laquelle le venditeur baille ............................................................................. en vingt ]pistolles du coing d( )espaigne[ cinq doubles ducatz et le demeurant en pieces de seitze soulz et monoye montans lad(ite) som(m)e de deux cens livres t(ournoi)z [par] led(it) pechfolque comtee nombree et receue et p(rese)nt moy not(air)e et tesmoings et( )s( )en( )est contante et quite led(it) s(ieu)r acheteur / et les deux mil livres restans #° led(it) s(ieu)r chamier sera tenu et promet paier po(ur) et a la discharge dud(it) ]pechfolque[ venditeur aux creanciers dud(it) pechfolque telz que led(it) s(ieu)r advisera quy ]seront[ recepvant led(it) paiement luy cederont leurs ypotheques et de lad(ite) som(m)e de deux mil livres led(it) s(ieu)r achapteur sera tenu de en tenir quitte et descharge envers sesd(its) creanciers et luy en raporter quitan(ce) aux [pro]chains termes et moyenant ce led(it) vend(eu)r promet ne rien plus demander sur lad(ite) mai(s)on / laquelle / ]et icelle[ il vuidera dans ung mois [pro]chain ]encor en[ et d( )icelle il a donne toute majeure #° po(ur) [par]f(air)e l( )entier pris de lad(ite) vente ......................................................................... iic xxvi vailhance etc et d( )icelle s est divestu et en a investu etc s est constitue etc promis de luy en pourter bon(n)e geren(tie) etc et pour ce dessus observer et ]pour[ jamais n( )y co(n)trevenir lesd(ites) [par]ties ch(ac)ungz en ce q(ue) les concerne mesmes led(it) s(ieu)r achapteur po(ur) le paiement ont oblige leurs biens ]que ont submis[ et led(it) s(ieu)r achapteur [par] expres lad(ite) mai(s)on q(u'i)l se constitue tenir soubz le tiltre de precaire jusques avoir paie / lad(ite) somme / lesquelz ont submis etc veullent estre constrainctz etc ont renon(cés) etc jure etc de( )quoy etc p(rese)ns s(ieu)r pierre de vaure bourgeois m(aîtr)e blaize granet regent au college pierre beigons not(air)e pie(rre) bouchaud praticien et jean peleprat m(aîtr)e apo(thicai)re et tobie tornier masson de lad(ite) ville soubz(sig)nes avec lesd(it) s(ieu)r achapteur le vend(eu)r ne sayt escrire et je D. Chamier Debouchaud, p(rese)nt P. Vaure, p(rese)nt Peleprat, p(rese)nt Beigon, p(rese)nt B. Granet Tournier Defeutrie, not(aire) r(oy)al Gross(oyé) a l( )achapte(ur) expedie encor a luy / et a m(onsieu)r escorbiac / et a lafon not(aire) © jchr 7 novembre 2020
     

      

     

       

     Voici notre acheteur, père de Louise et Madelene CHAMIER

     

     Daniel Chamier dit aussi le grand Chamier a été une personne importante dans l'histoire de Montauban, dans l'histoire de l'Académie protestante de Montauban...

    Je vous laisse découvrir son histoire dans "le Journal de son voyage à la cour d'Henry IV en 1607.

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7675b/f1.item.r=charles%20read%20daniel%20chamier

     

    J'ai noté quelques passages: 

    page 147 du règlement de l'Académie Prostestante

     

    les "disputes" p 133

    C'est un "exercice" auquel se prête souvent Daniel Chamier. https://data.bnf.fr/fr/12185777/daniel_chamier/.

    La logique et la philosophie sont enseignées dès les premieres années à l'Académie. Ainsi "armés", les étudiants peuvent aborder la lecture des textes religieux. Les pasteurs comme Daniel Chamier défient des papistes sur le terrain des saintes écritures. Il entretiendra ainsi plusieurs disputes avec certains jésuites.

     

    page 10

     Toujours dans le document Gallica (p 471), le remariage de Madelene Chamier, veuve de "Jean Quercy" (j'ai plutôt lu Garçin dans son premier contrat de mariage).

     

     Vous trouverez aussi dans Gallica un texte d'un de ses farouches opposants (mais je vous laisse chercher...)

     

    Au hasard de mes recherches sur Internet, j'ai trouvé un descendant de la famille de Daniel Chamier.

     J'ai son autorisation pour compléter cet article par un lien vers son généanet et vers cet article sur l'arrière petit fils de Daniel Chamier.

    Vous découvrirez aussi sur Wikipedia quelques descendants célèbres de Daniel Chamier:

    un certain Daniel ....

     

     

     

    La petite rue des bains, entre Tarn et Tescou existe toujours à Montauban.

     

    Mais sur l'autre rive du Tarn, il y a l'avenue Daniel Chamier

     

     

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous revoilà en 1620 à Montauban, cette fois-ci dans un registre de Mathurin Feutrié.

    Merci à Jean Charles pour ces extraits de transcriptions qui permettent de vous faire "connaitre" les personnes présentes.

     

    FEUTRIÉ (Mathurin), notaire de Montauban, minutes 1619-1623, f° 304 & ss., Archives départementales de la Haute-Garonne, cote 5 E 814, PH/MCAS/20201102.

     

    iiic iiii

     

    Mariage de monseigneur le

    comte d orval

     

    Au nom de dieu soit scaichent tous

    presans et a venir que aujourdhuy dix neufiesme

    du mois de decembre l( )an de grace mil six cens

    vingt avant midy a( )montauban dans la maison

    de ]monsieur de bonecontre[ honnorable homme

    monsieur m(aîtr)e samuel de bonencontre

    con(seill)er du roy en la souveraine cour de

    parlement de th(ou)l(ous)e et chambre de l( )edict

    seant a castres

     

    (...)

     

                          establis en leurs [per]sonnes

    led(it) sieur de bonecontre faisant po(ur) et

    au nom et com(m)e procur(eur) de tres hault

    et tres puissant seigneur messire maximilian

    de betune duc de suly pair grand voyer

    et grand maistre de l( )artilherie de

    france prince souverain de henrichemont

    et boisbelle marquis de rosny en vertu

     

    ...................................................................

     

    de sa procura(ti)on retenue par m(aîtr)e martin bonet

    not(air)e et tabellion royal hereditere soubz le

    s(c)eau de la senechaucee de bourbonois faicte

    et passee a monrond le dernier d( )octobre

    de la presant annee

     

    (...)

     

                      et haut et puissant

    seigneur messire francois de bethune

    comte des terres d( )orval filsdud(it) seigneur

    duc et de tres( )haulte et tres puissante

    dame rachel de cochefilet duchesse de suly ##°

    d( )une [par]t et honorable hom(m)e m(onsieu)r m(aîtr)e

    arnaud de gachon con(seill)er du roy en la

    souveraine cour de [par]lement de bourdeaux

    et chambre de gyenne a nerac procur(eur) a( )ce

    especiallement fonde par hault et puissant

    seigneur messire jaques nompar de caumont

    seigneur et marquis de la force vicomte

    de masgezis baron de castelnau des millandes castelmaurou

    thonens dessus, aymé / monpouilhan et

    au(tr)es places conseiller du roy en ses conse(i)lz

     

    ................................................................................

     

    iiic v /

     

    d( )estat et prive capitaine de cent hommes

    d armes de ses ordonnances gouverneur

    et lieuten(ant) general po(ur) sa majeste en ses

    royaulme de navarre et pays souverain de

    bear(n) et haulte et puissante dame

    charlote de gontauld de biron son epouze

    marquise de la force / faisant po(ur) damoyselle

    jaqueline de caumont leur fille en vertu

    de sa procura(ti)on retenue dans la ville

    de thonens dessus en agenois par de bazas ^°

    not(air)e royal en datte du quatorzie(me) du

    presant inceree pareilhement au pied du

    presant contract (...)

     

    (...)

     

                                                         soubz

    reciproques stipula(ti)ons sur

    le traicte du mariage d entre lesd(its)

    seigneur francois de bethune et lad(ite)

    damoyselle jaqueline de caumont ont

    faictz et accordes les pactes suivans

     

    (...)

     

     

    _____________________

     

    #° emancipe

    ##° procedant de ce [par] l( )authoricte

    desd(its) seigneur et dame ses pere et mere et de l( )advis

    et consentement de hault et puissant seigneur /messire/ alexandre

    de levy marquis de mirepoix baron de terride et

    au(tr)es places /son beau frere/ absant et auquel a( )promis f(air)e ratiffier

    le presant contract

     

    ^° et fazas 

                                                                                                                                               © jchr 2 novembre 2020

     

     

    seigneur messire maximilian

    de betune duc de suly pair grand voyer

    et grand maistre de l( )artilherie de

    france prince souverain de henrichemont

    et boisbelle marquis de rosny 

     

    C'est "Sully", le conseiller d'Henry IV.

    Dans le Tarn et Garonne, il a pu séjourner dans son château à Montricoux, château qui abrite aujourd'hui le musée Marcel Lenoir.

     

    Wikipedia

     

    Le futur époux François de Bethune comte d'Orval est son fils.

       

    Par Jean-Baptiste Scotin I — Bibliothèque du Palais de la paix.

    La Haye, Domaine public,

    https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=33021502

     

     

       

    tres( )haulte et tres puissante

    dame rachel de cochefilet duchesse de suly

    C'est la mère du futur époux.

    https://www.loiret.fr/actualite/rachel-de-cochefilet-duchesse-de-sully

     

    hault et puissant

    seigneur messire jaques nompar de caumont

    seigneur et marquis de la force vicomte

    de masgezis baron de castelnau des millandes castelmaurou

    thonens dessus, aymé / monpouilhan et

    au(tr)es places conseiller du roy en ses conse(i)lz 

    d( )estat et prive capitaine de cent hommes

    d armes de ses ordonnances gouverneur

    et lieuten(ant) general po(ur) sa majeste en ses

    royaulme de navarre et pays souverain de

    bear(n)

    un autre fidèle d'Henri IV  wikipedia

    Ses mémoires 

    C'est le père de la future épouse.

       

    Portrait dessiné par Daniel Dumonstier, Paris, musée du Louvre, xviie siècle.

     

       

    haulte et puissante dame

    charlote de gontauld de biron son epouze

    marquise de la force   est la fille de Armand de Gontaud-Biron

    et la mère de la future épouse

    J'ai lu ceci, sur Wikipédia:

     

    1598 : François de Béthune, † 1678, duc d'Orval (à Nogent-le-Rotrou/-le-Béthune) ∞ I) 1620 Jacqueline de Caumont-La Force (la plupart des généalogies la disent fille du maréchal Jacques et de Charlotte de Gontaut-Biron, mais pour le site MedLands22 elle est fille de leur fils le maréchal Armand et de Louise de Belzunce 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maximilien_de_B%C3%A9thune_(duc_de_Sully)

     

    Ce contrat de mariage atteste bien que François de Bethune a épousé Jacqueline de Caumont, fille de Jacques et de Charlotte Gontaut-Biron. (ou le notaire a commis une erreur)

     

    Par ailleurs, j'ai trouvé dans un registre de Jean Brandalac, l'annulation du mariage de Louise de Bethune, aussi fille de Maximilian de Bethume. La transcription de Jean Charles est ici

     

    Et dans ce document transmis par Jean Charles ( 'Histoire généalogique de la maison de Bethune par André Duchesne, historiographe du roy, Paris, 1639 vue 954/1037), j'ai trouvé un autre mariage d'un enfant de Maximilian de Bethune: celui de sa fille Marguerite avec Henry de Rohan.

    Voici, Henri de Rohan... 

     

    Jacques Dupuy (le consul Dupuy), délaissant son épouse l'a suivit en Italie

     

     

     

    Henri de Rohan

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Une allée porte son nom à Montauban:

    Elle longe le parking  Consul Dupuy qui surplombe le jardin des plantes.

    Depuis quelques années, c'est sur ce parking que se déploie le marché du samedi matin.

     

    Lors du siège de Montauban, en 1621, Jacques Dupuy, lieutenant particulier au Sénéchal (magistrat qui juge au civil comme au criminel les causes relevant du tribunal du sénéchal de Quercy) est premier consul. Les autres consuls sont: Corneille Natalis, avocat, Pierre Lavernhe, marchand, Elie Gineste, notaire, et Mariet Viguery, grossier.

    En 2002, les Editions Privat ont  publié ce bel ouvrage, présenté et commenté par Janine Garrisson et illustré par Paul Duchein à partir du texte de Hector Joly.

     

    Aux Archives Départementales il existe aussi deux livres de raison qui relatent les évènements du siège de 1621

    Jean Natalis 9 J 38

    Pierre Bouchaud 9 J 28

     

    versions côté Louis XIII

    sur gallica

     

     

    Les consuls ont donc organisé la ville pour qu'elle puisse résister à un long siège.

    source: http://www.centredupatrimoine.montauban.com/uploads/files/expo%20Fantomes%20montalbanais%20illustres%20et%20m%C3%A9connus_compress%C3%A9.pdf

    Quelques documents complémentaires concernants Jacques Dupuy: 

    -les annonces du mariage de ses parents:

    AD82 en ligne consistoire  de Caussade

    - Le contrat de mariage de Jean Dupuy avec Paule Colom Jean Brandalac 5 E 219

    Le 21 avril 1623. Paule Colom, fille de  Bernard et de Catherine Pécholier,  apporte une dot conséquente de 20 000 livres

    C'est leur deuxième mariage.

    Paule Colom est veuve de Daniel Petit, marchand de Montauban

    et Jacques Dupuy est veuf de Jeanne Brassac dont-il a au moins 3 enfants: Paule (née  en 1616), Marqueze (née en 1618) et Ramond (né en 1621), tous baptisés au Consistoire de Montauban.

    - le décès de Jacques Dupuy, le 20 avril 1676 à Réalville.

    C'est son petit fils Paul Valada qui déclare le décès.

    -Mais le document le plus intéressant, c'est le testament de Paule Colom. le 20 mars 1655, publié le jeudi 1 juin 1656 (elle est décédée le mardi précédent).

    Jean Charles a fait une transcription de ce testament: ici

    En 1655, Paule Colom se dit délaissée par Jacques Dupuy depuis 27 années qu'il est absent du royaume.

    C'est dans le livre de Henry de France "les montalbanais du Refuge" que j'ai appris la suite de son histoire.

     

    Henri II de Rohan

    Yahoo!

    3 commentaires
  • Nous sommes au XIV e siècle à Montauban et dans le Tarn et Garonne...

    Imaginez, la France de cette époque:

     

    source: http://houot.alain.pagesperso-orange.fr/Hist/ma/MA_47.htm

    Une grande partie de notre région se trouve sous domination anglaise suite au traité de Brétigny en 1360.

    Le traité est rompu en 1368 par Charles V.

    Je vous laisse découvrir l'histoire de Ratier de Belfort ici

     dix sombres années s'annoncent pour Montauban et sa région...

     

    Martine

    Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique