• des nouvelles du Tarn et Garonne

  • C'est l'hiver qui commence ici: matinée humide et froide, plus beaucoup de touristes et c'est plus simple pour faire des photos

    Un exemple de ce qui peut se faire avec les noms des rues:

     

    et c'est même traduit en anglais...

     

    et les parents ou les enfants en attendant l'ouverture de l'école peuvent apprendre qu'une partie de l'actuelle école était une gare

     

    Il y avait un tramway à Montaigu de Quercy qui samedi 24 novembre 2018permettait par exemple à aller jusqu'à Valence d'Agen.

    Regardez cette carte, de la ligne 6 et visitez ce site sur les tramwys du Tarn et Garonne.

    http://tramwaytetg.free.fr/page2.html

    42, 700 kms de ligne

    départ de Valence d'Agen: 69 m d'altitude

    Bourg de Visa à 220m 

    Montaigu 186m

    Je crois avoir lu que vers Castelsagrat, il fallait descendre pour alléger le tramway pour la côte.

    Lisez ces anecdotes:

    http://tramwaytetg.free.fr/page12.html

     

    Pour connaitre le terrain en voiture, c'est assez vallonné (Quercy Pays de Serres, les serres étant des plissements de terrain). En vélo, j'ai essayé et renoncé, il faudrait un vélo électrique.

    Et pour finir, comme aujourd'hui le parking n'était pas rempli de véhicules j'ai pu faire quelques photos des sculptures mises en place cet été lors des journées du père Quepas

        

    En premier plan vous pourrez voir que les

    taupes ont retrouvé leur terrain de jeu...

     

         Le manège tourne si des parents le font tourner...

     

    Montaigu de Quercy:

    1 358 habitants. (2015 en diminution de 3,69 % par rapport à 2010)

    densité: 18 habitants / km²

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce matin je devais faire un petit tour à Lafrançaise qui est presque à mi-chemin entre chez moi et Montauban.

    Alors au lieu de rentrer directement dans ma campagne, je décidais de poursuivre mon "itinérance" vers Montauban et le Cours Foucault pour assister aux commémorations du centenaire du 11 novembre de la Préfecture de mon département.

    Tous les ans, j'ai du accompagner les élèves aux commémorations du 11 novembre de la commune où j'exerçais. Les élèves étaient chaque année particulièrement impliqués dans ces commémorations. (Je précise ce point parce que j'ai entendu une grand-mère dire à la radio l'autre jour que ses petits enfants n'avaient jamais entendu parler à l'école du 11 novembre). Les enfants musiciens jouaient la Marseille sur des synthétiseurs accompagnés de percussions, sous la conduite de l'intervenant musique de l'école. Les autres disaient des poèmes (le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud par exemple) et entonnaient le premier couplet de la Marseillaise.

    Pour le centenaire, j'imaginais que le chef lieu du département, pour ce triste anniversaire du centenaire du massacre de 9 720 453 militaires et 8 871 248 civils (18 591 701 morts source wikipedia et les blessés, les mutilés, les veuves, les orphelins...), j'imaginais face au monument en honneur à ces pauvres victimes, une commémoration exceptionnelle.

      

    Il y avait du monde derrière les barrières.

    Les cloches des églises et de la cathédrale sonnent à 11h et la cérémonie débute:

    Les remises de médailles aux commandant, capitaine...

    Lecture à deux voix du journal de marche du 11e RI

    La Marseillaise...

    et je me suis éloignée un moment...

    peut-être au mauvais moment, puisque les enfants d'une école de Montauban devaient assurer une prestation.

     

    A mon retour, c'était le dépôt des gerbes et couronnes des différentes personnalités du département, avec les photographes militaires perchés sur le monument aux morts pour immortaliser le moment.

    Je n'ai pas fait de photos obéissant aux consignes du début de la cérémonie (téléphone portable éteint et pas de photos en dehors des limites des barrières)

     

    La cérémonie s'est achevée avec un chant de Maurice Chevalier: "La Madelon de la Victoire", interprétée je pense par Maurice Chevalier

     

      

    Je vous laisse méditer les paroles:

    Madelon, emplis mon verre 
    Et chante avec les poilus 
    Nous avons gagné la guerre 
    Hein, crois-tu qu'on les a eus ! 
    Madelon, ah, verse à boire ! 
    Et surtout n'y mets pas d'eau 
    C'est pour fêter la victoire 
    Joffre, Foch et Clemenceau ! 

    Après quatre ans d'espérance 
    Tous les peuples alliés 
    Avec les poilus de France 
    Font des moissons de lauriers 
    Et qui préside la fête ? 
    La joyeuse Madelon 
    Dans la plus humble guinguette 
    On entend cette chanson 
    "Ohé, Madelon ! 
    À boire et du bon !" 

    Madelon, emplis mon verre 
    Et chante avec les poilus 
    Nous avons gagné la guerre 
    Hein, crois-tu qu'on les a eus ! 
    Madelon, ah, verse à boire ! 
    Et surtout n'y mets pas d'eau 
    C'est pour fêter la victoire 
    Joffre, Foch et Clemenceau ! 

    Sur le marbre et dans l'Histoire 
    Enfants, vous verrez gravés 
    Les noms rayonnants de gloire 
    De ceux qui nous ont sauvés 
    Mais en parlant de vos pères 
    N'oubliez pas Madelon 
    Qui versa sur leur misère 
    La douleur d'une chanson 
    Chantons Madelon 
    La muse du front ! 


    Madelon, emplis mon verre 
    Et chante avec les poilus 
    Nous avons gagné la guerre 
    Hein, crois-tu qu'on les a eus ! 
    Madelon, ah, verse à boire ! 
    Et surtout n'y mets pas d'eau 
    C'est pour fêter la victoire 
    Joffre, Foch et Clemenceau ! 

    Madelon, la gorge nue, 
    Leur versait du vin nouveau 
    Lorsqu'elle vit toute émue 
    Qui ? Le général Gouraud 
    Elle voulut, la pauvrette, 
    Se cacher dans la maison 
    Mais Gouraud vit la fillette 
    Et lui cria sans façon 
    "Ohé, Madelon ! 
    À boire et du bon ! 

    Madelon, emplis mon verre 
    Et chante avec les poilus 
    Nous avons gagné la guerre 
    Hein, crois-tu qu'on les a eus ! 
    Madelon, ah, verse à boire ! 
    Et surtout n'y mets pas d'eau 
    C'est pour fêter la victoire 
    Joffre, Foch et Clemenceau ! 

    Alors, ce fut du délire 
    Chacun reprit ce refrain 
    Que l'écho s'en fut redire 
    À ceux du brave Mangin 
    Cette clameur enflammée 
    Courut tout le long du front 
    Et bientôt toute l'armée 
    Répétait à l'unisson 
    "Ohé, Madelon ! 
    A boire et du bon !" 

    Et là, je suis partie...

    A mon retour à la maison, les commémorations de mon petit village s'achevaient... c'est là que j'aurais du être...

     

    Martine

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Aux Archives Départementales, ce matin, les services étaient ouverts pour deux "travailleurs" du groupe gendep82. Stéphane qui avait sans doute peur de ne pas retrouver son chapeau (oublié la semaine précédente) intact, ou qui était missionné par Fabienne pour surveiller mon travail et moi.

    Comme je l'ai expliqué dans un article précédent, les locaux des AD se trouvent à proximité du Cours Foucault. Lors d'une pause entre deux rotations du magasinier, nous avons aperçu du "mouvement" autour des monuments de l'entrée du cours Foucault.

    4 couronnes avaient été déposées:

    celle des Anciens Combattants

    Celle de madame la présidente du Conseil Régional

    Celle de monsieur le  Préfet

    Celle de madame le maire de Montauban

    Je vous laisse trouver quel événement était commémoré aujourd'hui. Je rajouterai alors la stèle..

    Martine

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  •   

    Vous avez tous entendu parler de ce film qui sort en ce moment dans les cinémas et vous savez qu'il estLes vieux fourneaux fait à partir des albums de Bandes Dessinées de Wilfrid Lupano (scénario) et des dessins de Paul Cauuet.

     

    Quel rapport avec le Tarn et Garonne?

     

    J'en ai trouvé deux:

    -le premier se trouve dans les dessins

    - et le second c'est dans le film.

    Les dessins:

    Le dessinateur est toulousain, mais il s'est inspiré dans au moins trois des albums de paysages autour de Lauzerte.

    Cette gare est la gare de Moissac.

     

    une vue inspirée de Lauzerte

     

    celles-ci aussi:

     
     

    et ce pigeonnier est assez typique de ceux qu'on rencontre dans le département.

    Et pour cette dernière, à Lauzerte, il faut observer le détail de la plaque du notaire.

    Les vieux fourneauxIl y a eu à Lauzerte, de 1781 à 1826, un notaire Félix BROUSSE.

    Curieux que l'auteur ait pensé à ce nom pour son notaire.

     

    J'ai également repéré quelques rues qui pourraient être à Moissac, mais je n'en suis pas sûre.  

     

     

    Le film

     Dans le film, il y a un acteur qui a des liens avec le Tarn et Garonne, c'est Roland Giraud. Il est né au Maroc, mais a passé une partie de son enfance à Montauban. Pour ceux qui ont eu à fréquenter le clinique du Pont de Chaumes à Montauban, un des anciens neurologues est son frère et actuellement il y a un de ses neveux.

    Lors d'un passage à Montauban, dans un entretien avec un journaliste de La Dépêche, il déclare:

    Les gens de Montauban me suivent toujours gentiment, ils m'ont même fait citoyen d'honneur de la ville. J'ai accepté mais j'ai offert le trophée à mon frère aîné, Léo, le Dr Giraud, qui le mérite plus que moi, avec tous les gens qu'il a soignés. J'aime beaucoup y venir encore, pour jouer, même parfois pour un jour de relâche, et c'est la seule famille qui me reste…

    et un peu plus loin quand on lui parla de sa passion pour le vélo, il ajoute:

    J'en refais en mai, dès que j'ai du temps libre. j'adore ça, parce qu'on ne me force plus à le faire. Quand j'étais petit à Montauban, qu'est-ce que j'en bavais dans la côte de Sapiac pour aller au lycée Ingres!   https://www.ladepeche.fr/article/2013/04/21/1610980-roland-giraud-le-montalbanais.html

    Une séquence du film est tourné au crématorium de Montauban.  

    https://www.ladepeche.fr/article/2017/09/29/2655112-roland-giraud-en-tournage-a-montauban.html

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

       Depuis des années ces sculptures de l'artiste toulousain Jean Louis Toutain avaient élu résidence sur la place Durand de Breton sur le parvis de l'abbatiale.

    Et depuis le début de l'été, plus de Toutain...

    A la place des sculptures en inox signées STRATOS. Il y en a dans tout le centre ville.

    devant la mairie

       

    Certes, elles sont charmantes...

       

     

    L'une pourrait être placée au Conservatoire de Musique, l'autre devant une crèche.

    Il y en a 13 dans la ville  https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/08/2793751-stratos-mes-statues-sont-des-rebus.html

    Rassurée par l'article... Ces statues ne sont là que le temps de l'été (J'ai vu qu'il y en avait à Agen aussi...).

    Et j'espère que les "Toutain" vont retrouver leur place.

    des oeuvres d'art en mobilier urbain, je trouvais l'idée intéressante. Tous les visiteurs de Moissac ont eu envie d'utiliser ces bancs. Je ne les ai jamais vu vandalisés.

       

    Combien d'enfants ont reproduit cette acrobatie pour s'asseoir sur le banc?

    Combien de visiteurs ont rapporté une photo de famille, assis dans ce joli cadre typique de Moissac?

       

    Et pour les photos, c'est bien plus simple à photographier.

    Je reviendrai faire un tour à Moissac en octobre pour des photos de marché. Et j'irai voir si les "Toutain" sont revenus. 

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique