• Les moulins de Montauban

     C'est dans les registres de Jacob Dumons que j'ai pu trouver des renseignements concernant ma généalogie. J'ai certains patronymes en mémoire : Belay, Rouby, Malfre, Lauriac, Grelleau, Clayrac, Mariette, Latrobe... Et quand j'aperçois la silhouette d'un de ces noms, je photographie le contrat. C'est en relevant les photos pour nos tableaux Excel que je les retrouve.

    C'est ainsi que j'ai retrouvé plusieurs fois, "mon" Antoine Grelleau, licencié en droit, habitant Corbarieu. Il est trop discret sur ses origines... J'ai le testament de son épouse à Corbarieu en 1670 chez Me Malfre de Villebrumier et c'est à Montauban que j'ai trouvé, en 1662 le contrat de mariage d'un de ses fils Antoine avec Jeanne Leclerc. Jean Charles a fait une transcription de ce contrat  (il sera sans doute prochainement sur son site).

    et a ajouté:

    "Ce contrat de mariage Grelleau-Leclerc (Du Clerc/ Duclerc) de 1662 est décidément plein de surprises.
    Si vous avez les minutes Dumons de 1660, vous pourrez y lire l'association portant sur les trois célèbres moulin de Montauban : Sapiac, Sapiacou et des Albaredes, dont il est fait mention à la page 931 (v°) de l'acte  !"

     

    donc, voici l'extrait qui a attiré son attention:

    A tout hasard, j'ai vérifié si je n'avais pas photographié ce "contrat de la jonction et société des moulins"...

    Eh bien, oui, j'en avais les photos...

    Quand Jean Charles trouve que c'est intéressant, je lui envoie les photos, et chaque fois, il en fait une transcription.

    Comme je trouve dommage de laisser dormir tout ce travail dans un ordinateur, en voici la transcription intégrale:

      

     

     

    DUMONS (Jacob), notaire de Montauban, minutes 1660, f° 306 (v°) & ss., Archives

    départementales de Tarn-et-Garonne, cote 5 E 612, COM/MCAS/201912

    Jointion et( )societté entre

    les proprietaires et( )parconiers de

    sapiac sapiacou et / albaredes

    Comme ainsin soit que les molins

    bladiers et foulons de sapiac et

    sapiacou et leurs deppendances assis

    sur la riviere du tar(n), celuy de( )sapiac

    au bout du faubourg saint estienne

    de tescou et celuy de sapiacou au

    bout du faubourg thoulousenc de

    villebourbon lez la presante ville

    de montauban, appartenans a plusieurs

    particuliers habitans de ladite ville,

    soient jouis en commun et societté

    par les proprietaires d iceux selon

    les portions distinctes et inesgales

    d un chacun dont le revenu se prend

    ............................................................

    iii. c vii.

    a toutes les partisons qui se font

    ausditz molins sur le pied et assiette

    establie en chacun d( )iceux de( )quinse cestiers

    de parcon et moldure outre le salaire

    des musniers et valetz et cé que

    les ouvriers prennent pour subvenir

    aux fraix des despenses qu( )il convient

    faire pour la subsistance desditz molins

    de quoy ilz rendent compte a la fin

    de leurs administra(ti)ons qué d( )autre

    part le molin bladier et foulons

    d albaredes et ses deppendances

    sittue sur la mesme riviere du tar(n)

    proche de ladite ville de montauban

    du costé de montmurat appartient

    a un seul particulier que le jouist

    ........................................................

    separemment d'avec les autres, et

    que despuis quelques annees les

    proprietaires et parconiers desd(its) trois

    molins ayent recognu que leur

    separation leur est notablement

    prejudiciable, les engageant en

    beaucoup de fraix et depenses extraordinaires

    et inutilles qu( )ilz pourroient facillement

    esviter s ilz estoient jointz et unis

    ensemble, et d ailleurs leur faisant

    trouver des difficultés quelques fois

    insurmontables a se pourvoir servir

    des personnes que leur sont utilles

    et necessaires pour l entretien et

    travail desditz molins a cause qu( )ilz

    ..............................................................

    iii.c viii.

    se rengent plustot d'un coste que d( )au(tr)e

    selon que le salaire de leur travail leur

    est augmenté, cé qui donne lieu

    souventes( )fois a des contentions et

    differens qui se meuvent entre lesditz

    proprietaires, au moyen de quoy

    la conduite de leurs molins en est pire

    et consequement le public en souffre

    du prejudice, pour obvier a tous

    lesquelz inconveniens les parties ont

    extimé estre absolument necessaire

    de joindre unir et incorporer leursditz

    trois molins et en jouir en commun

    et societté selon les portions appartenants

    a un chacun, sy bien que par l entremise

    de leurs amis communs ilz sont

    ...................................................................

    dem(e)urés d'accord de ladite joinction

    et societté ne restant qué d'en passer

    contract pour cé est il que

    aujourd huy doutziesme du mois

    d'avril mil six cens soixante a

    montauban apres mid regnant

    trés chrestien prince louis par la grace

    de dieu roy de france et de navarre

    devant moy notaire et tesmoins

    bas nommés constitués en personne

    les proprietaires et parconiers desditz

    molins de sapiac et sapiacou cy apres

    nommés l( )un apres l( )autre selon

    les portions qu( )ilz ont ausd(its) molins

    et comme ilz sont couchés dans le

    ...................................................................

    iii.c

     ix.

    rolle de la parsson et assiette desditz molins

    a savoir m(onsieu)r m(aîtr)e pierre de garrison

    con(seill)er du roy l(ie)utenant par(ticuli)er au( )pre(sidi)al

    et sen(ech)al dudit montauban m(aîtr)e guillaume

    rigaud no(tai)re royal, le sieur david cresseil

    bourgeois, m(onsieu)r m(aîtr)e abel garrisson advocat

    en la cour, noble jean orace de pechels

    sieur de la boissonnade, le sieur isaac

    garrisson bourgeois, noble jonathan

    de garrisson seigneur et baron de lustrac

    con(seill)er secretaire du roy maison et couronne

    de france et de ses finances, le s(ieu)r anthoine

    montanier bourgeois, dam(oi)elle marthe

    d aliés vefve de m(onsieu)r m(aîtr)e samuel

    colom vivant receveur des tailles,

    le sieur jacob latreille bourgeois

    .........................................................................

    le sieur francois bardon aussi bourgeois

    m(onsieu)r m(aîtr)e jacob leclerc advocat en la

    cour, les sieurs estienne lavergne

    david bories bourgeois, m(onsieu)r m(aîtr)e robert

    de garrisson advocat en la cour, m(aîtr)e

    bernard reste procureur audit

    pre(sidi)al et sen(ech)al m(essieu)rs m(aîtr)es jean

    colom, jean trabuc advocatz en

    la cour, le sieur isaac cottinet

    bourgeois, m(onsieu)r m(aîtr)e pierre durban

    docteur advocat, jean casalz

    mar(ch)ant, le sieur jean jaques dassier

    bourgeois, m(onsieu)r m(aîtr)e pierre bardon

    advocat en la cour et jean

    garet marchant tous habitans

    de ladite ville de montauban

    ..................................................

    iii.c

     x.

    d'une part et le sieur pierre barrau

    bourgeois de ladite ville proprietaire

    dudit molin d'albaredes d autre

    lesquelles parties de gré chacune

    en cé que la concerne enr'elles intervenens

    reciproques stipula(ti)ons et accepta(ti)ons

    ont convenu et accordé que

    leurs ditz molins bladiers de sapiac

    moulant a six m(e)ulles, sapiacou

    moulant a cinq m(e)ules et albaredes

    moulant a huict m(e)ules avec leurs

    deppendances telles que seront cy

    apres exprimees demeureront

    desormais jointz unis et incorporés

    comme dés a( )presant les parties

    .......................................................

    les joignent unissent et incorporent

    pour les jouir en commun et societté

    chacun la portion que se trouvera luy

    appartenir sans pouvoir estre divisés

    ni separés l( )un de l( )autre ores ny

    a( )l( )advenir pour quelconque occasion

    que ce soit, laquelle jouissance

    commencera le quatorziesme de cé

    mois, declarant lesditz proprietaires

    de sapiac et sapiacou que les

    deppendances de leurs ditz molins

    comprise(s) a lad(ite) jointion consistent

    aux foulons de sapiac travaillant

    a six naucz, en la chaussee qui

    ...................................................................

    iii.c xi.

    va de l( )un a l( )autre desditz molins bladiers

    au pas navigal de sapiacou, peche

    isles, maisons jardins granges

    pigeonier, forge patus codercz et autres

    possessions qu( )ilz jouissent pour le presant

    comme deppendantes desditz molins

    sans aucune exception ny reserva(ti)on

    et ledit sieur barrau a declaré

    que les deppendances de sondit molin

    bladier d'albaredes aussi comprises

    a ladite jointion consistent aux foulons

    travaillans a cinq naucz, et la

    chaussee d'un bout de riviere a

    l( )autre, au pas navigal et pesche,

    en quatre maisons basses et une

    .........................................................

    grange joignans vis a vis dudit

    molin et deux rases de terre au

    dernier pour faire jardin, avec le

    grand patu qui est au devant entre

    lesditz molin et maisons, et en un

    au(tr)e patu joignant le susdit qui

    va jusque a la terre et rivage

    du s(ieu)r lescure, plus en trois maisons

    basses et une grange au dernier basties

    sur le port de la riviere a l( )endroit

    du bout de la chaussee du costé de

    villebourbon et la terre qui est au

    devant desdites maisons et au costé

    d icelles regardant au faubourg de

    ...........................................................

    iii.c xii.

    gasseras jusques aux bornes plantees

    contenant ladite terre et maisons trectze

    coups et demi, ensemble les droitz qu( )il

    a au nouveau chemin qui est au devant

    desdites maisons tendant au faubourg

    de gasseras, et encore le rivage pred

    ou chenevier qui est despuis la borne

    plantee sur le devant desd(ites) maisons

    prés le chemin de la rive et le coing

    de la muraille du dernier desdites

    maisons sur le mesme chemin de la rive

    tirant n droite ligne d( )un et d autre

    coste jusques a ladite riviere de tar(n)

    contenant ledit rivage pred ou chenevier

    deux rasees un coup suivant l( )arpentement

    qui a este fait du tout par isaac

    ........................................................................

    rey agrimansseur et finallement

    en trois rasees de terre prés le jardin

    du sieur palisse deppendantes de l( )aqui(siti)on

    faite par ledit s(ieu)r barrau du sieur

    mouillet par contact du vingt huitie(me)

    octobre mil six cens cinquante six

    rettenu par moi no(tai)re, le surplus

    de lad(ite) acqui(siti)on ayant esté baillé

    par ledit s(ieu)r barrau audit sieur palisse

    comme resulte de la subroga(ti)on qui

    ...................................................................

    iii.c xiii.

    lesquelz molins et autres possessions

    sy dessus exprimees lesd(ites) parties baillent

    respectivement avec leurs entrees

    isseues passages servitudes droitz

    et appartenances anciennes et

    accoutumees soubz les rentes et

    loccateries que se trouveront faire

    a qui appartiendra quittes de touts

    arreirages de rentes et de ceux de

    la taille royal et imp(ositi)ons jusques

    au premier de janvier dernier et de

    toutes autres charges debtes et

    hipoteques a perpetuité sauf de la

    somme de quatre cens cinquante livres

    qui est deue au chappitre collegial

    de cette ville sur lesditz molins de

    ................................................................

    sapiac et sapiacou, laquelle somme

    de quatre cens cinquante livres sera

    payee des revenus com(m)uns desd(its) trois

    molins, et de plus lesdites parties

    respectivement comprennent a

    lad(ite) jointion tous les outils qu( )ilz ont

    presentement a leurs ditz trois molins

    avec quatre batteaux qui sont sur

    la riviere pour le service dudit molin

    d albaredes et deux autres batteaux

    qui sont aussi sur la mesme

    riviere pour le service desd(its) molins

    de sapiac et sapiacou, ensemble

    tout le bois, fer, pierre de meule

    et generallement tous les materiaux

    ............................................................

    iii.c xiiii.

    servans ausd(its) molins qui sont a presant

    dans iceux ou aux environs sauf et

    excepté du thuile et pierre a bastir

    que ledit sieur barrau a le long des

    rivages et patus dudit molin d albaredes

    pour continuer les bastimens qu( )il fait

    construire dans les biens par lui reservés

    et finallement est compris a ladite

    jointion les asnes et les provisions pour

    l( )entretien d( )iceux qui sont a presant

    ausditz trois molins faisant lesd(ites)

    parties ladite jointion union et societté

    soubz les condi(ti)ons suivantes a savoir

    que les deux tiers du fons proprieté

    et uzusfruit desd(its) trois molins de sapiac

    sapiacou et albaredes et leurs

    ........................................................................

    deppendances sy dessus exprimées

    appartiendront doresnavant ausditz

    proprietaires et parconiers de sapiac

    et sapiacou selon la portion qui compete

    a chacun d'eulx et le tiers restant

    du fons proprieté et uzusfruit desditz

    trois molins de sapiac sapiacou et

    albaredes et leurs deppendances sus

    mentionnees appartiendra audit

    sieur barrau, et afin que ledit

    sieur barrau puisse prendre son tiers

    du revenu desd(its) trois molins sans

    toucher aux portions que lesditz

    parconiers de sapiac et sapiacou prenent

    pour le presant ausd(its) deux molins

    .............................................................

    iii.c xv.

    a esté convenu et accorde qué

    l establissement du pied et assiette

    de la parcon desditz molins de sapiac

    et sapiacou qui est a presant de

    quinse cestiers sur chacun desd(its) deux

    molins demeure augmenté d un tiers

    au moyen de laquelle augmenta(ti)on

    le pied et assiette de chacun desditz

    deux molins ser a( )l( )advenir de

    vingt deux cestiers et demi de parcon

    et par mesme moyen le pied et asiette

    dudit molin d albaredes dem(e)urera

    aussi reglé et estably a pareille

    quantité de vingt deux cestiers et

    demy de parcon, revenant l( )entier

    pied et assiette de la parcon desditz

    ...........................................................

    trois molins a soixante sept cestiers

    et demy, suivant lequel establissement

    les caisses desditz molins de sapiac et

    sapiacou seront augmentees de sept

    cestiers et demi chacune et au( )lieu

    que lesdites caisses sont a presant de

    quinse cestiers chacune pour les parconiers

    elles seront a( )l( )advenir de vingt

    deux cestiers et demi chacune et

    pareillement la caisse dud(it) molin

    d albaredes sera aussi de vingt deux

    cestiers et demy et pour ce qui

    concerne le salaire des musniers

    et valetz et cé que les ouvriers

    prenent pour subvenir a la despense

    ..........................................................

    iii.c xvi.

    qu( )ilz sont obligé de faire sur les

    molins toutes les trois caisses desditz

    trois molins seront aussi esgales et

    ainsi ledit sieur barrau prendra

    sept cestiers et demy de parcon et moldure

    en chacune des partisons qui se feront

    ausditz trois molins de sapiac sapiacou

    et albaredes et les parconiers desd(its)

    molins de sapiac et sapiacou prendront

    la mesme portion qu( )ilz prennent a

    presant sur chacun desditz deux molins

    et le tiers d( )augmenta(ti)on sur led(it)

    molin d albaredes, sy bien que

    celuy desditz parconiers qui a

    presentement deux rases de parcon

    sur lesditz molins de sapiac et sapiacou

    ......................................................................

    a prendre une rase sur chacun d iceux

    en aura a( )l( )advenir a cause de lad(ite)

    augmenta(ti)on trois rases qui seront prises

    une sur chacun des trois molins a toutes

    les partisons qui se feront en iceux

    et ainsi en uzeront chacun des autres

    parconiers selon la portion qui luy

    appartient, et en cette forme

    chacun des parconiers desditz trois molins

    jouira de sa part et portion et en pourra

    faire et disposer a ses plaisirs et volontés

    a la vie et a la mort sans prejudice

    toutesfois audit sieur barrau de

    six rases de parcon et moldure qu( )il a

    sur lesditz molins de sapiac et sapiacou

    ................................................................

    iii.c xvii.

    a presant jouies et possedees par le

    s(ieu)r aimery lescure en vertu de certain

    prethendu decret contre lequel ledit

    s(ieu)r barrau entend se pourvoir par

    les voyes de droit, de plus a esté

    convenu et accordé qu( )en considera(ti)on

    de lad(ite) jointion et societté et pour

    l indempnité des pretentions que led(it)

    s(ieu)r barrau avoit au dela du tiers

    desd(its) trois molins la jouissance de

    tous les foulons dudit molin d albaredes

    appartiendra audit sieur barrau

    despuis le jour presant jusques au

    dernier decembre de l( )annee mil six

    cens soixante trois a la charge

    par ledit sieur barrau de faire faire

    les repara(ti)ons necessaires ausdits

    ..................................................................

    foulons, toutesfois il pourra prendre

    du bois com(m)un pour faire faire lesd(ites)

    repara(ti)ons. et en cas de chaume ou

    non jouissance, il lui sera demeuré

    comme il est accoustumé de faire

    aux fermiers desd(its) foulons suivant les

    contractz d afferme, pareillement

    a este convenu qu( )il sera pris du

    rocher qui est despuis le molin d albaredes

    jusques au couvent des capucins

    appartenant audit sieur barrau,

    cé qui sera necessaire pour l( )entretien

    des chaussees desd(its) trois molins bladiers

    toutesfois ledit rocher sera pris des

    endroictz moins domageables audit

    ..................................................................... ;

    iii.c xviii.

    sieur barrau, et d autant que par

    contract du vingt sixiesme juillet

    mil six cens cinquante six rettenu

    par moi no(tai)re ledit sieur barrau a

    baillé en eschange au sieur jean iaques

    dubois le patu du molin de la serre

    et biens en deppendans soubz faculte

    de rachapt en cas il voudroit

    bastir un molin bladier aud(it) patu

    en remboursant la somme de trois milles

    livres a este convenu qu( )en

    considera(ti)on de la presente jointion

    union et societté ladite faculté de

    rachapt sera commune a tous

    les parconiers et proprietaires desd(its)

    trois molins de sapiac sapiacou et

    ...............................................................

    albaredes a la charge que ledit

    rachapt sera fait du revenu

    com(m)un de leurs ditz trois molins, dabondant

    a esté convenu que les sieurs

    ouvriers desd(its) molins de sapiac et

    sapiacou coniointement avec un

    tiers ouvrier sy les parties trouvent

    a propos de le nommer continuéront

    l( )administra(ti)on desditz trois molins et

    leurs deppendances et rendront compte

    a toute la societte de la gestion et

    administra(ti)on qu( )ilz auront faite

    despuis le commencement de l( )annee

    presente jusques a la fin d( )icelle suivant

    la coustume ]desd(its)[ molins et afin

    ..................................................................

    iii.c xix.

    que les parties puissent establir une

    bonne conduite pour l( )entretien et

    subsistance desditz trois molins et

    pour les faire servir au contentement

    et satisfaction de ceux qui y fairoit

    moudre leurs grains a esté aussi

    convenu et accordé que les parties

    fairont entr( )elles des reglemens

    telz qu( )ilz trouveront a propos

    et comme il sera conclud et arresté

    dans leur compagnie par la pluralité

    des suffrages qui seront donnés

    a tour de rolle eu esgard a la

    portion d( )un chacun comme il se

    pratique presentement ausd(its) molins

    de sapiac et sapiacou ausquelz

    reglemens toutes les parties se

    ...............................................................

    soumet(t)ront de bonne foy comme ilz

    font dés a presant sans pouvoir

    venir a l encontre directement ni

    indirectement et a( )l( )observa(ti)on

    de ce dessus ont obligés leurs biens

    que ont soumis aux rigueurs de

    justice soubz deue renoncia(ti)on et ainsi

    l'ont promis et juré presens

    le sieur pierre ratery bourgeois

    et pierre durtaut pra(tici)en dudit

    montauban soubz(sig)nes avec lesd(ites) parties

    et moi no(tai)re.

    Barrau Garrisson

    Rigaud Creysseilh

    Laboyssonnade

    Marthe Dalies

    Garrisson       Garrisson

    .............................................................

    iii.c xx.

    Latrille Garrisson J. Leclerc

    Jean Leclerc E. Lavernhé

    1. D Bories Dumas

    Cotines Dassier

    P. Bardon R. Garrisson

    Feutrie Decolom

    Trabuc Durban

    J. Cazals A. Montanier

    Garet Reste

    F. Bardon P. Ratery

    Durtaut

    Dumons, no(tai)re royal

     

     

     

    Ce contrat est connu et plusieurs articles y font référence.

    Compléments d'information

    - En ce qui concerne le moulin des Albarèdes, et encore l'origine de la Compagnie des trois moulins de Montauban, cf. FRANCE (de, Henri), Le moulin des Albarèdes, BSATG, 1912, pp. 241 à 246, http://moulinsduquercy.com/wp-content/uploads/2019/10/Bul_Soc_Arch%C3%A9o_Hist_82_1912_p241-246.pdf

    - FERRÉ, Notes sur la compagnie des trois moulins de Montauban, BSATG, année 1933, https://books.google.fr/books?id=m6gwAQAAIAAJ&pg=RA2-PA135&dq=moulin+de+sapiacou&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjYiInYjOvmAhWEyIUKHd8oDS4Q6AEIKzAA#v=onepage&q=moulin%20de%20sapiacou&f=false

    - Les archives de la Compagnie des trois moulins de Montauban (1233-1924) se trouvent aux Archives départementales de Tarn-et-Garonne, cote
    28 J (SS 911 - SS 966).

    - Inventaire des archives des parçonniers des moulins de Sapiac et Sapiacou, 1561, Archives départementales de Tarn-et-Garonne, cote 28 J (SS 912-I/1), http://bvmm.irht.cnrs.fr/resultRecherche/resultRecherche.php?COMPOSITION_ID=13180

     

    Regardez aussi le blog de Maty pour ses belles photos:

     http://pattypatchs3.canalblog.com/archives/2011/02/14/20392631.html

    Le moulin de Sapiacou a brûlé en 2006

    https://www.ladepeche.fr/article/2006/05/30/58214-le-feu-a-efface-le-passe-et-ravive-les-souvenirs.html

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/30/2916398-le-moulin-de-sapiacou-tombe-pour-mieux-se-relever.html

     

    autres liens 

     https://www.persee.fr/doc/rgpso_0035-3221_1957_num_28_1_1446  sur l'importance des minoteries à Montauban

     

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :