• Libraires et imprimeurs au XVIe et XVIIe siècle

    Il y a quelques temps, je découvrais un libraire imprimeur de Montauban en 1607: Didier Braconnier venant de Langres http://gendep82.eklablog.com/de-langres-a-montauban-a183258952

    En remontant le temps dans les registres du Consistoire en ligne

    AD82 en ligne vue 116/146 registre du Consistoire

    Nous sommes le 18 novembre 1605.

    Denis Haultin est présent en Montauban en 1598, puisqu'il imprime un libre de Michel Bérauld.

     

    En cliquant sur l'image du livre, vous pourrez voir une numérisation de :

    et surtout admirer la qualité des caractères utilisés ainsi que quelques gravures sur bois qui ont servies pour l'illustrer.

     

    Haultin, n'est pas un patronyme du Quercy.

    Divers documents laissent supposer qu'il pourrait venir de La Rochelle. 

     

    Le document le plus complet que j'ai trouvé sur cet imprimeur est un article d'Emerand Forestié neveu d'Antoine  (une grande famille d'imprimeurs de Montauban) dans un recueil de l'Académie de Montauban:

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5698145b/f133.image.r=denis%20haultin?rk=64378;0

     

          

    En 1610, Denis  Haultin est toujours à Montauban.

     E. Forestié  a transcrit les documents qui attesterait le décès de Denis Haultin en 1616.

    Et voici ce qu'écrit E. Forestier en 1890 :

                          E. Forestier

     

     

    E.. Forestier conclu son article en révélant que son imprimerie possède "des bois divers portant la marque Denis Haultin". Peut-être qu'un jour, je pourrai les voir...

    Vous avez certainement dans votre traitement de texte la police Garamond, mais je n'ai pas trouvé une police Haultin...

     

    Denis Haultin épouse Jeanne COUDERC, fille de feu Pierre et Peyronne EXPERT en 1603 (CM chez Barthelemy MASSIPI le 16 avril 1603, mariage protestant). Il est alors qualifié d'"imprimeur du roy et de l'université de Montauban"

     

    Pierre COUDERC, son beau frère, lui succèdera à partir de 1620.  Un article suivra certainement un jour sur cet imprimeur... 

     

     

     

    C'est en essayant de remonter encore un peu le temps, dans les registres  du Consistoire en ligne:

     

    C'est de nouveau E. Forestié qui a écrit ce document sur celui qui est considéré comme le premier imprimeur "industriel" installé à Montauban, par Henry IV vers 1578:

    Louis RABIER

    L'imprimeur est alors logé, installé aux frais de la ville: logement, local, et "salaire". 

    L'imprimerie est alors installée dans une dépendance de l'hôpital Saint Jacques.

     

    Henry IV demanda par la suite à Louis Rabier d'installer une de ses presses dans le Béarn.

    A Montauban, il eut à souffrir d'un procès autour de la publication d'un livre "censuré" par les autorités protestantes. (je vous laisse découvrir cette histoire dans le document d'Emerand Forestié).

     

     

    En 1583, Louis Rabier n'est plus à Montauban puisque l'ouvrage ci-dessus a été publié à Orthez.

     

    En faisant mes relevés, j'ai trouvé d'autres imprimeurs durant cette période:

    Poncet PERIOT (né le 2 février 1636 à Montauban) dont le testament est dans les registres de Jacob Dumons 5 E 647

    Samuel DUBOIS qui se marie en 1660 à Montauban

    Jacques DEICHE

    sans oublier 

    la famille BRACONNIER

    et comme libraire:

    Théophile BABAULD, dont voici la signature en 1606  

    Peut-être d'autres articles en perspective....

    Je me demandais aussi s'il ne fallait pas faire un lien avec les orfèvres et maître-orfèvres que je trouve assez souvent dans les registres de cette période: les Bermond, Poncet, Barlié, Lacaux... qui auraient pu ciseler des caractères d'imprimerie.

     

    Et tout en essayant de composer cet article, en lisant tous les documents mis en lien, je pensais à ces imprimeurs qui ne semblaient pas vraiment libres de publier ce qu'ils voulaient. Certes, ils étaient logés gratuitement et avaient bien d'autres avantages, mais il y avait la contre-partie d'une éventuelle censure. Combien de tirages ont du être brûlés? Combien de jugements pour des livres non conformes à la religion ou non favorables au roi? 

     

    Martine

     

    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    BONNIN Jean-Claude
    Dimanche 25 Avril à 19:35

    Denis Haultin, imprimeur, natif de la ville du Mans, est connu à La Rochelle en 1572-1591. Il est apparenté aux imprimeurs rochelais Pierre et Jérôme Haultin. Il possède également à La Rochelle une librairie, rue des Maîtresses, qu'il cède en 1591 à Pierre Morin, libraire dans cette ville. Il s'installe à Montauban dès 1589 et c'est, semble t-il, ce collègue libraire qui a tenu la librairie jusqu'en 1591. 

    Jean-Claude Bonnin, historien rochelais.

    2
    Dimanche 25 Avril à 21:13

    Ca correspond effectivement à ce qu'a écrit E Forestié (famille d'imprimeurs de Montauban). Un de ses descendants m'a envoyé des photos des bois de Denis Haultin http://gendep82.eklablog.com/bois-originaux-de-denis-haultin-a188181302

    Nous avons une histoire commune entre La Rochelle et Montauban et des familles communes.

    Je ne suis pas historienne, c'est tout en faisant des recherches géalogiques, et en photographiant des registres de notaires que je "construis" des connaissances sur l'histoire de ma région. Et j'aime partager ce que je "découvre" 

    Les commentaires sont toujours les bienvenus pour compléter mes informations.

    Martine, généalogiste amateur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :