• le français du Sud-Ouest

    Dans chaque région, il existe des mots particuliers.

    Dans le Nord, quand il "drache" c'est qu'il pleut.

    Et quand on vit depuis toujours dans la même région avec des parents, des grand-parents qui y sont aussi nés, on se rend compte quand on parle avec certaines personnes qu'elles ne comprennent pas certains mots.

     

    Un jour j'ai utilisé le verbe "mascagner". Un enfant essayait de nouer les lacets de sa chaussure, il refusait toute aide. Nous étions deux adultes à le regarder faire en souriant et j'ai dit "et bien, il mascagne !!". Et là, on m'a dit "Ah! on voit bien que tu es de la région! Il y a longtemps que je n'avais pas entendu ce mot."

    Je disais à mon compagnon tout à l'heure "ma chaise est toute débigoussée". Il ne comprenait pas,  ne voyant pas que ma chaise avait des barreaux qui sortaient de leur logement.

     

    J'ai voulu vérifier que ce mot existait.

    Dans ces cas là je vais chercher mon dictionnaire Vavassori A bisto de nas ,pour vérifier que ce mot y est bien répertorié.

     

    Ce livre a changé de maison... restait la recherche sur Internet.

    Et là, je me suis aperçue que ce dictionnaire était disponible en ligne http://www.a-bisto-de-nas-vavassori.fr/

     

     

    débigousser

    v. Déglinguer. - Regarde pour voir si tu peux réparer cette lampe qui tient pas debout ! Elle est toute débigoussée ! (De l'occ. desbigossar [pron. desbigoussà] : renverser ; disloquer ; démantibuler ; démonter). Voir clasquéjer.

               

    mascagner

    v. Travailler mal ou avec difficulté. - Boudu que tu mascagnes ! Tu me fais peine rien qu'à te regarder ! "Tripote et Mascagne" : Nom attribué à la personne ou à l'entreprise qui a tendance à effectuer un travail artisanal de mauvaise qualité. (De l'occ. mascanhar : charcuter ; manier malproprement ; travailler péniblement ; fatiguer).

    de mémoire, quelques verbes que je peux aussi utiliser: rebiscouler, récater, rouméguer, tarabuster, tchaoupiller, trafiquer, décaniller (dans le sens des jeux de quilles ou de boules)...

    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Clovis35
    Samedi 10 Avril à 23:19

    Chaque matin je décanillais de bonne heure, et combien de fois ai-je mascagné en bricolant, mais aussi escagassé mon frère et escaraougné une porte en la démontant pour enfin me faire tarabuster de mes maladresses ?

    Merveilleux ce dico où je retrouve ces mots qu'utilisait ma chère mère de son vivant ! J'en oublie surement.

    Le terme "pigner" est aussi utilisé en Bretagne (et ailleurs) quand un enfant pleure...

    Merci Martine pour le lien...

    Clovis

    2
    Dimanche 11 Avril à 13:40

    bonjour Clovis

    Ah, je vois que tu n'as pas perdu tes racines. 

    Tu parles de "pigner", c'est un mot que je n'utilise pas, Christian (plutôt côté Bretagne),oui

    pigne pour moi : c'est une pomme de pin, ou une bosse au front ou un bleu (un coup, quoi)

     

    3
    Simone
    Dimanche 11 Avril à 13:51
    Magnifique dictionnaire ,j'aime bien espatarer
    4
    Dimanche 11 Avril à 15:55

    Je ne le connaissais pas celui-là.

    Ce n'est pas trop la journée pour aller s'espatarer dans l'herbe.

    Ca me fait penser à "escaner " quand on avale de travers. et à esclapouti  pour un gateau ou un soufflé qui retombe

    5
    Clovis35
    Dimanche 11 Avril à 18:51
    Clovis35

    Ok pour la "pigne" de pin. J'en ai ramassé à Arcachon dans le temps...

    Expression entendue souvent dans le bordelais : "je me le suis démonté" en parlant d'un fer à repasser !

    Applications pratiques depuis le remplacement  le 8/4 dernier de mon PC vérolé : je m'escagasse et je mascagne pour rétablir mes fichiers...

    Il faut que je me plonge dans ce dico et ferai part des mots ou expressions entendues dans l'ouest...

    Clovis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :